Réparer VTT (le VTT n'est pas récent une marque décathelon)

Marque : Décathlon

Question posée par kalys 14 pts Le 30 Sept 2016 - 22h36 —

Bonjour,
je viens de faire une immersion pleine nature
et j'ai "tué" mon vtt (plus de 10ans)
le dérailleur est mort, est ce que je peux acheter n'importe lequel via le net ?
et mes freins sont morts.... aussi
merci
bonne journée

Bonsoir kalys tout d'abord il nous faut savoir quel type de dérailleurs équipait votre vélo et sa marque car tout va ensemble... Un dérailleur ne se monte pas seul, il faut prendre en compte la chaine, les plateaux avant et les pignons qui constituent un ensemble. Si vous mélangez les marques le système ne fonctionnera pas bien. Ensuite il nous faut le nombre de pignon à l'arrière qui va aussi conditionner le modèle à racheter. Enfin pour les freins ce sont sûrement les patins qui sont HS si ce sont bien des freins à patin. Démontez en un et aller chez un revendeur de cycle ou chez décathlon pour avoir les rechange. Profitez-en pour changer les différents câbles.
Bon courage et éventuellement faite nous des photos pour que nous puissions vous aider d'avantage.
Cordialement
omega7 30777 pts le 01 oct 2016 - 00h16

Bonjour.
Il va,dans un premier temps, falloir déterminer si votre vélo est d'origine Chinoise ou aucune norme n'est respectée ou de fabrication Italienne, ce qui sera plus sur.
Depuis quelques années Décathlon revend plutôt des produits Européens.
Regardez quel est la marque de votre dérailleur (surement du Shimano SIS) car si c'est un dérailleur indexé, il faudra également changer la commande. Vous pouvez le savoir en fonction de votre commande actuelle; regardez si elle fonctionne en tournant une manette libre ou qui présente des crans ou si c'est une poignée tournante.
Pour vérifier si la chaîne est morte, tentez de la cintrer (dans le sens latéral) si vous arrivez à faire une courbe conséquente, changer la.. Il y a un maillon démontable qu'il vaut mieux ôter avec un outil spécifique mais en étant doué on peut le faire sans. Idem pour le remontage
En ce qui concerne les freins, il y a l'état des patins (usure et ancienneté) et c'est leur principe de fixation qui déterminera ceux qu'il faudra acheter.
Mais il faudra également vérifier l'état des câbles et les gaines et notamment la présence d'une pièce sur la potence si vous avez des freins à "câble tiré", il y va de votre sécurité.
Pendant une époque, j'étais le technicien d'une société qui en produisait 290000 par an via toutes les grandes surfaces)
Si vous n'êtes pas sur de votre coup, faites nous des photos.
Bon courage
yannick77 6485 pts le 01 oct 2016 - 11h02

Bonsoir Omega7 et Yannick77,
merci à vous deux d'avoir pris le temps de me répondre...
et finalement j'ai préféré l'emmener chez un réparateur vélo près de chez moi et qui n'a pas l'air dans la machine du capitalisme...
en tous les cas je garde de côté vos commentaires, cela pourra me (re)servir
bonne soirée à vous !
kalys 14 pts le 01 oct 2016 - 21h30

Bonjour.
C'est dommage car pour quelqu'un qui veut bricoler, la réparation d'un vélo est tout à fait accessible et permet de se faire la main. Ensuite viennent le vélomoteur puis la voiture.
Et même si on ne met pas la main à la pâte, cela permet de ne pas se faire avoir par les garagistes.
yannick77 6485 pts le 02 oct 2016 - 09h17

Bonjour Kalys, Yannick a parfaitement raison, et il était inutile de nous demandez conseil si vous souhaitiez l'amener chez un dépanneur. Par ailleurs sans vouloir dénigrer les professionnels auxquels je fais moi aussi appel dans certains cas, celui que vous avez choisi car il n'a pas l'air "d'être dans la machine du capitalisme", va néanmoins vous facturer la main d'oeuvre et prendre une marge commerciale sur les pièces qu'il va vous vendre... S'agissant d'un vélo qui reste quelque chose de très simple à dépanner c'est vous qui voyez encore une fois mais au vu de ce que vous avez décrit, vous risquez d'être surpris par la facture finale..... omega7 30777 pts le 02 oct 2016 - 09h23

je sais bien
j'ai pris peur de ne pas avoir le temps, j'ai eu peur de m'y perdre
c'est l'un des mes outils de travail et il me le faut rapidement
Merci encore à vous
Merci d'avoir pris le temps
kalys 14 pts le 02 oct 2016 - 20h31

Bonjour Kalys. Mon message arrive tardivement mais pourra servir à d'autres... Vous avez eu raison de confier votre vélo à un pro si vous n'êtes pas à l'aise avec la mécanique. En effet la mécanique vélo est un vrai métier si j'en juge par le nombre de vélos qui me viennent avec un problème plus important que le souci initial à cause d'un bricolage. Concernant votre manette, si elle n'est pas cassée, il n'y apas lieu de la changer et on se fiche qu'elle soit à gachette unique, trigger push/push, push/pull ou tournante. Pour votre dérailleur, il faut juste qu'il soit compatible avec le nombre de pignons sur votre roue libre et de la même marque que votre manette. Toutes les marques du sud-est asiatiques seront compatibles Shimano sauf Suntour (pourtant Japonais comme Shimano) qui a ses propres normes. Il vous faut aussi choisir votre dérailleur en fonction de son mode de fixation sur le cadre, à savoir à vis ou à patte. Si votre changement de vitesse au guidon n'est pas indexé, vous pouvez acheter absolument n'importe quel dérailleur (à chape longue puisqu'il s'agit d'un vtt). La 1ère chose à faire est de régler les butées basse et haute. Ce sont deux petites vis qui permettent pour l'une d'éviter que la chaîne ne tombe sur l'axe de la roue et pour l'autre qu'elle ne parte ds les rayons. La butée basse se règle avant le montage du cable, la haute en fin de réglage de l'indexation. Une butée basse bien réglée mettra les roulettes de votre dérailleur, et donc la chaîne, dans le même axe vertical que votre petit pignon Le réglage sera facile pour peu que vous mettiez la chaîne sur le petit pignon, la manette en position de départ et que votre câble soit tendu au moment du serrage de l'écrou (ou vis btr) de blocage sur le dérailleur. Si votre manette (ou poignée tournante) est indexée, c'est à dire que chaque cran de votre manette correspond à un passage de vitesse à l'arrière, l'affaire se complique. Votre manette peut avoir une vis de réglage de tension de cable tout de suite au départ de la gaine. Il se peut aussi qu'il n'y en ait pas si c'est un bas de gamme.Dans ce cas il est impératif que votre dérailleur en ait une, là aussi à l'extrêmité de la gaine. Le principe de base de montage reste identique, c'est le réglage qui complique les choses. Sauf à avoir une incroyable chance, vos crans de vitesse à la poignée ne correspondront pas à chaque pignons de roue libre. À 99%, votre premier cran ne fera pas monter la chaîne sur le 2ème pignon. il vous faut alors tourner une ou l'autre des fameuses vis de tension ds le sens anti-horaire afin de tendre plus le cable. Procéder par quart de tour et essayer le changement après chaque modification de tension. Le principe est que pour faire monter la chaîne plus franchement, on va tendre le cable (sens anti-horaire) et si la chaîne a tendance à rester sur le pignon à la descente des vitesses, on va détendre ce cable (sens horaire). Quand l'index est réglée, il faut monter jusqu'au dernier pignon que l'on passe gentiment et visser la butée haute jusqu'au moment où le dérailleur se déplace imperceptiblement vers le bas. Dévisser 1/8 de tour. Si vous êtes bloqué et que la chaîne ne peut pas aller chercher le grand pignon, il faut dévisser cette même butée afin d'autoriser le dérailleur à aller plus loin. Ne jamais forcer une mécanique vélo car il y a toujours une raison à un blocage. S'il arrive que les vitesses passent bien sur 2 ou 3 pignons et que ça se dégrade au fur et à mesure, c'est que le dérailleur changé n'est pas compatible. Voilà, la mécanique vélo, c'est simple. Surtout quand on sait faire....! Sinon il y a moyen d'y perdre ses nerfs; lihou50 21 pts le 25 sept 2018 - 10h29

Pour ce qui est des freins, Omega7 et Yannick77 ont raison et c'est bien le type de fixation qui déterminera votre choix. À savoir à vis ou à pivot. soyez juste attentif à choisir des patins vtt et non route. il se peut aussi, suivant la gamme de votre vtt, que vous ayez des freins avec porte-patins et non un ensemble moulé autour de l'axe. auquel cas il vous suffira de changer la partie caoutchoutée et ça sera moins onéreux. Le problème sera de monter tout cela parfaitement parallèlement à la jante sinon ils s'useront prématurément et en travers pour un fonctionnement qui ne sera pas optimal. Et là ça peut être du sport pour un non-initié car c'est un système de rotule. L'idée c'est de faire le montage, de rapprocher les patins de la jante et, si c'est parfait (rare), de procéder au serrage définitif. Pendant qu'on y est, il se peut qu'avec le temps et l'usage, vos freins se soient décentrés par rapport à la jante. Vous avez une vis de tension, ou une btr de 2, au niveau du pivot de votre frein pour régler cela. Pour écarter le patin de la jante: Vous vissez et, ce faisant, tendre le ressort interne au frein et donc écarter le patin. Bien entendu, si vous écartez un patin, vous allez rapprocher l'autre de la jante. Après chaque modification de tension, vous serrez brièvement la poignée de frein afin que le ressort se positionne et que vous ayez une idée précise pour la suite des opérations. On voit de nombreux vélos avec des patins usés d'un seul côté. C'est le cas cas typique des étriers mal réglés où un patin vient frotter la jante bien avant l'autre et conséquemment s'user prématurément. Si c'était normal les patins seraient vendus à l'unité et non par paire. lihou50 21 pts le 25 sept 2018 - 11h05

Petit retour sur ce qui est dit plus haut... Pour ce qui est de la chaîne, le contrôle peut aussi s'effectuer en essayant de la "décoller" de la grande couronne sur l'avant du pédalier. Si vous voyez un jour de 3/4mms entre le creux des dentures de pédalier et la chaîne, c'est qu'il est largement le temps de changer. Ne jamais la changer seule sauf si elle est récente. En effet chaîne et pignons de roue libre s'usent ensemble et si vous changez votre chaîne pour cause d'usure, votre roue libre (ou cassette) est à changer aussi. Sinon la chaîne n'accrochera pas bien les pignons et sautera invariablement dès que vous mettrez de la pression sur la pédale. imaginez ce que ça peut faire au moment où on veut attaquer une côte en danseuse... lihou50 21 pts le 25 sept 2018 - 11h41

Yannick77, pour être complet et pour ce qui est des fabrications chinoises, elles sont tenues de respecter les normes. donc ni plus, ni moins dangereuses que les fabrications européennes. Je pourrais vous citer cette grande marque espagnole représentée sur le Tour, dont les boîtes de pédalier bougent, craquellent vernis et peinture. Ou cette marque italienne aussi en série pro-tour dont les cadres se fissurent.... Je parle de vélo à 4/5000€. Donc la Chine n'est pas exempte de reproches mais nos différents organismes de contrôle sont là pour réguler. En France, dans la gamme des vélos accessibles tout public, je ne vois guère que Gitane et Lapierre qui fabriquent en France. Il me semble une partie de Peugeot aussi... Sinon c'est du haut de gamme. Les vélos achetés en supermarché viennent d'Asie sauf Micmo qui est l'appellation de Gitane en grandes surfaces. Le reste peut être éventuellement "monté" en France. Avec des composants et des cadres asiatiques, très rarement italiens (Cinzia).
Omega7, je pense que ce que Kalys voulait dire c'est qu'il a trouvé un mécano qui ne va pas l'assassiner sur la facture et ne pas lui vendre des produits inutiles... Si,si, ça existe ;) Moi je connais bien un médecin qui ne facture aucune visite pour le sport en arguant du fait que c'est pas la peine de plomber les sportifs et donc la sécu, alors que c'est bon pour la santé. Rien que pour le club de foot, son manque à gagner est de 200 consultations... D'autre part, rien n'est jamais très simple dans la réparation de vélos à cause des différentes normes. Et plus il sont vieux, plus on a de mal à adapter des pièces. Alors pour quelqu'un qui n'est pas trop averti, ça peut vite se changer en galère, perte temps et d'argent.
lihou50 21 pts le 25 sept 2018 - 12h02

Répondre/Commenter