106 1.5d kid restyler de 98 claquement moteur

Marque : Peugeot

Modèle : 106 105 d

Question posée par MsCoco56 1 pt Le 22 Mai 2017 - 15h36 —

Bonjour,
j'ai un 106 1.5 d kid restyler 58 cv de 1998 qui a un claquement au niveau de moteur.
je n'arrive pas a déterminer si le bruit viens du haut ou du bas moteur
j'ai déjà fait quelque réparation dessus: vidange filtre a huile, joint de culasse (culasse ok et soupape ok ainsi que le réglage des soupape), distribution, pompe a eau, courroie accessoire et les coussinest de bielles.
Mais après tout ces réparation le bruit c'est atténuer car un des coussinet de bielle avait du jeu mais le bruit est encore la a chaud.

si l'un d'entre vous a une solution je serait preneur

cordialement
MsCoco56

Bonjour.
Un coussinet de bielle ayant du jeu, il est impératif de tous les changer. Ça s'appelle couler une bielle.
En cas d'attente, c'est le vilebrequin qui sera attaqué et la, le moteur sera mort.
Attention: pas de petites économies: changer tous les coussinets de bielles.
C'est une opération délicate.
Auparavant contrôler le maneton du vilebrequin pour vérifier s'il n'est pas déjà ovalisé.
yannick77 6423 pts le 24 mai 2017 - 15h30

Niveau : Bricoleur/se du dimanche

Proposition de hacene 573 pts

Le 25 Mai 2017 - 19h12

Outils : deux clés

Solution : Bonjour;
je lis les informations et m'interroge, non pas sur les réponses, mais sur les indices qui pourraient conduire à la solution probable, en tout cas à essayer.
Beaucoup de travaux mécaniques avec changement de pièces, joint, rodage (?) soupapes, au moins le calage des jeux, distribution, coussinet ... La plupart de ces remplacements de pièces conduisent inexorablement à des dérèglements de la "précision du fonctionnement du moteur" et du calage de la pompe à injection en fonction du point idéal d'injection.
En clair, un diesel qui claque signifie en règle générale trop d'avance à l'injection. Un bon réglage, contrairement à un moteur essence qui nécessite de l'avance, se fait quasiment au PMH, voir avec un poil de décalage après le PMH de l'ordre de 1à 2°.
Il vous suffit de recaler le point d'injection juste après le PMH.
Comment faire: enlevez le carter supérieur sur la courroie de distribution pour accéder au pignon d'arbre à cames sur lequel 3 vis traversent le pignon avec des trous oblongs qui permettent l'affinage du réglage de l'injection. Avant toute intervention, repérez la position du pignon par rapport à l'arbre à cames (il est même probable qu'il ait été démonté pour vérifier la culasse ou changer les pastilles "en série" en déposant l'arbre à cames ?).
Prenez la clé adaptée pour immobiliser l'arbre cames (21mm je crois) et une clé de 13mm pour débloquer les 3 vis de fixation du pignon. Basculez très légèrement l'arbre à cames vers l'arrière du véhicule en actionnant la clé de 21 pour décaler d'environ 1/2 mm à 1 mm maxi les repères précédents que vous avez faits avant intervention. Maintenez la position de l'AAC avec la clé de 21 et resserrez les 3 vis qui traversent les trous oblongs. Enlevez les clés et démarrez le moteur. Normalement, le bruit de claquement s'est atténué. Vérifiez le régime moteur au compte tour, puis accélérez plusieurs fois pour monter en régime environ 3500 tours. Lâchez l'accélérateur et laissez stabiliser le ralenti qui ne doit pas énormément varier mais qui ne doit pas provoquer d'à coups ni de tremblements sur le moteur. Si vous avez remarqué une trop grosse difficulté à faire redémarrer votre moteur ou qu'il accuse trop de tremblements, vous avez probablement calé un peu trop de "retard" à l'injection; recommencez votre réglage en repositionnant le pignon entre votre repère initial et la position que vous venez de lui donner. Vérifiez comme indiqué précédemment, puis faites un essai sur route pour vérifier la reprise aux accélérations. H.A

Précautions : Il est incontestablement plus facile d'intervenir en déposant le phare AVD. Ne soyez pas excessif dans la modification du calage de la pompe, allez-y en plusieurs fois plutôt que d'un bon coup généreux.
Vous n'avez pas besoin d'enlever le cache culbuteurs (ou plutôt le carter d'AAC couvre culasse)

Bonjour.
Excellente littérature mais j'ai surtout retenu qu'un des coussinets de bielle avait du jeu, ce qui est absolument prohibé sur un moteur quel qu’il soit.
Donc, avant de peaufiner les réglages, il est essentiel de permettre au moteur de fonctionner encore quelques heures.
yannick77 6423 pts le 25 mai 2017 - 19h28

Répondre/Commenter